Pour commencer cette lecture, nous tenons à préciser que dans le terme « culture naturelle » que nous employons à plusieurs reprises, nous incluons les cahiers des charges et labels suivants :

  • Le cahier des charges Bio organique, avec le label  
  • les méthodes de biodynamie, avec le label
  • les méthodes d’agroécologie, de permaculture, d’agroforesterie et d’agriculture co-créative.

Le projet que nous proposons se veut novateur, créatif et fondé sur de solides bases mises en place par les différents acteurs qui y collaborent. Le « Domaine de Terre de Vie » a le potentiel pour être une Oasis Ressource et de Vie et pourra devenir à son tour un exemple pour un avenir durable de proximité respectueux des humains et de la nature.

Il est essentiel d’appréhender le projet de Terre de Vie de façon professionnelle, systémique et globale.

Nous avons intégré dans ce projet les dimensions à la fois économique, pédagogique, sociale, agricole, environnementale et participative. Cela nous projette dans un concept de culture naturelle, innovant et précurseur en Suisse Romande et dans lequel l’humain et la nature sont au centre des préoccupations. Le tout dans la volonté de créer une alternative durable, avec une ouverture sur le monde, dans le lieu féérique de la colline de Chiètres, à Chatel/Bex, au lieudit « La Pâtissière ».

Il est nécessaire à ce stade de préciser que le groupe initiateur est déjà physiquement sur le lieu depuis plusieurs années avec une activité de maintien des surfaces agricoles en biodynamie, des expérimentations sur le soins aux plantes, et des formations à l’agroécologie par la Fondation Ecojardinage. Le projet est porté par un petit groupe d’initiateurs qui a l’expérience de vivre ensemble sur le lieu depuis plusieurs années. La vie se passe sous forme de petite communauté qui accueille des civilistes, stagiaires, wwoofers, et accueille aussi des participants aux cours pour adultes.

Nous sommes prêts à accueillir de nouvelles personnes qui partagent la même vision que nous et qui ont envie de s’installer dans le collectif.

 

Pour un concept harmonieux à long terme, considérant le besoin de liberté des individus, il nous semble nécessaire d’offrir une possibilité de se ressourcer sur ce lieu, et aussi d’y trouver les clés d’un épanouissement personnel. Cela peut se traduire de nombreuses manières, du simple bien-être retrouvé grâce aux balades avec ses enfants ou son chien, à la découverte de clés d’une prise de conscience sur la nature, la nourriture et l’agriculture de proximité bio, garantie d’une autonomie alimentaire saine.

Nous avons  imaginé une agriculture peu intensive afin de laisser de grandes surfaces en haute diversité biologique et sous forme de maraîchage, céréales, vergers, vignes, garantissant le plaisir de la vue.

Pour définir d’une manière naturelle la place de chacun, lors de visites de personnes extérieures, des chemins bordés de haies basses indigènes seraient aménagés. Ces haies seraient des biotopes respectés, et taillées par nos soins pour les besoins des intrants naturels et biologiques produits directement sur le domaine.

Le Domaine a une surface de culture naturelle de 3 ha (30’000m2) environ, dans laquelle on trouvera en polyculture avec les vieilles vignes actuelles :

  • Des céréales, environ 4 à 7000m2, qui auront une place équilibrée afin de produire le grain pour la farine puis le pain directement sur le domaine (concept paysan boulanger).
  • Les surfaces dédiées au maraîchage, en rotation avec les cultures de céréales, qui représenteraient environ 1000 à 4000 m2 et seraient idéalement travaillées avec une mécanisation légère et de la traction animale.

 

La transformation des produits jouera un rôle important tant dans l’organisation du travail (en cas d’intempéries…) que pour des raisons évidentes de rentabilité. Les produits et leur transformation possible sont explicités en P 9.

Dans le projet, la part pédagogique et sociale sera aussi très importante, de par les compétences et les expériences d’actuels porteurs du projet. Il est prévu :

  • Une large offre d’accueil, des plus petits enfants aux adultes.
  • Déjà actuel, diverses formations en relation avec l’agroécologie, la culture bio, biodynamique, permaculture, et autre approche naturelle et co-créative.
  • Un accompagnement ou prise en charge partielle de personnes en rupture avec la société.
  • Un magasin bio, voire une table d’hôte, proposant les produits transformés sur la ferme et ceux des collègues producteurs bio de Suisse Romande.
  • Des soirées à thème et conférences.
  • Des célébrations seront organisées pour sensibiliser toujours plus de monde à nos messages.

 

Le Domaine  sera une fourmilière de par les activités proposées pour les personnes extérieures, grâce aux diverses compétences des acteurs du projet, actuel et futur.

La maison serait peu transformée, car elle est idéale pour y organiser un système d’habitat communautaire avec des lieux privés et des locaux communs. Des visites seraient possibles pour des personnes extérieures intéressées de voir comment s’organise la vie en communauté.

La conception des  activités

  • Faire vivre dans ce centre un groupe de petits entrepreneurs bio et responsables d’une manière bien organisée, où chacun devra s’assumer d’une manière autonome tout en bénéficiant d’une partie de la structure commune.
  • Chercher des synergies avec des organisations à buts similaires

 

Cultivateurs indépendants

  • Production de fruits, petits fruits, légumes, plantes aromatiques de qualité Demeter.
  • Production de raisin de qualité avec de la vitalité (production biodynamique).
  • Respect des rythmes cosmiques, en harmonie avec la vie et la nature.
  • Limitation de la mécanisation et fauchage manuel.
  • Elevage soigné de vins du domaine avec une véritable notion de terroir. Chaque vin est œuvré avec conscience.
  • Elevage de poules, de lapins et apiculture.
  • La volonté de s’unir pour distribuer leurs produits d’une manière rationnelle.
  • Créer une communauté de machines, ouverte sur l’extérieur.

Artisans

  • Donner une possibilité à des artisans de produire dans un endroit social et solidaire.
  • Boulanger, confiturier, forgeron, eco-constructeur, etc.
  • Avec locaux en partie partagés.
  • Communauté de machines.

Artiste

  • Profiter de la belle énergie du lieu pour les pensées créatrices.

Communauté d’achat

  • Fournir au collectif et à des personnes locales la possibilité de se fournir en produits pour la famille avec un minimum d’emballages et à un prix solidaire.

Magasin Bio 

  • Laisser continuer l’activité de la société LeShopBio.ch à but non lucratif dont les bénéfices sont donnés à la Fondation Ecojardinage     

Les buts sont : la production, la transformation et la commercialisation de tous produits naturels bio, en priorité des producteurs romands, ainsi que la promotion d’une consommation respectueuse et équitable.

  • 1ère offre de produits biodynamiques et bio de qualité supérieure, de Suisse romande.

Centre santé, bien-être

  • Profiter de la belle énergie du lieu pour mettre les humains dans un état idéal pour recevoir les soins.
  • Donner une possibilité à ces personnes de participer à des travaux pratiques bio, stages, etc.
  • Avec locaux en partie partagés.

Formation

Principalement par la Fondation Ecojardinage, et en thérapie, mais d’autres structures peuvent rejoindre le collectif.

  • Au jardinage agroécologique, bio, biodynamique et permaculture pour amateurs et professionnels.
  • En géobiologie.
  • Au soin par la nature.

Recherche et expérimentation

Continuer le travail de Pierre-Alain commencé déjà en 2003.

Mise en place d’essais pratiques de culture.

  

Informations générales :

  • Éloignement centre urbain (5 min en voiture, 30 min à pieds)
  • Train (5 min en voiture, 30 min à pieds)
  • Route principale (5 min en voiture, 30 min à pieds)
  • École (bus scolaire à Châtel sur Bex)
  • Accès téléphone, internet
  • Électricité (oui, suffisamment de puissance en entrée)
  • Eau (oui, de qualité, à Bex, non traitée, un peu calcaire)
  • Lieu d’approvisionnement (sur place par LeShopBio.ch)
  • Déchèterie, recyclage (Bex centre entreprise Recycling, 10 min en voiture)